CHE - Glioblastome ou Gliome de grade 3
CHE - Glioblastome ou Gliome de grade 3
glioblastome gliome grade 3Tumeur primitive cerebrale :
 
Les glioblastomes sont des tumeurs astrocytaires malignes. Chez l'adulte, ce sont les tumeurs cérébrales les plus fréquentes, âge de survenu est entre 45 et 70 ans. Les signes neurologiques ne sont pas spécifiques ; ils traduisent l'hyperpression intracrânienne, céphalées et vomissements ou crises d’épilepsie. Des changements du comportement, trouble de la mémoire ou des déficits neurologiques focaux. Les anomalies génétiques et moléculaires (amplification d'EGFR, mutation du TP53, perte du chromosome 10) diffèrent selon qu'il s'agit d'un glioblastome primaire (de novo) ou d'un glioblastome secondaire (développé sur une tumeur astrocytaire bénigne).
 
Pour le glioblastome ou gliome de grade 4 si la chirurgie d’exérèse est possible par les neurochirurgiens c’est le traitement standard de premiere intention. Si la chirurgie n’est pas envisageable une biopsie sera realisée pour confirmer le diagnostic.
 
Une radiothérapie sur la tumeur ou sur la zone opératoire est proposée dans un second temps. Chez les patients jeunes, 30 séances de 2 Gy (Gray : Unité de mesure (symbole Gy) de la dose absorbée lors d'une irradiation par les rayonnements ionisants) soit une dose totale de 60 Gy associée à une chimiothérapie orale quotidienne, temodal ou temozolomide à la dose de 75mg/m2. Après cette radio-chimiothérapie, le temodal est pris cinq jours par mois jusqu’à progression de la maladie.
 
Une I.R.M cérébrale 3D coupe millimétrique avec injection de gadolinium (séquence T1, avec gadolinium et la séquence FLAIR) permet de bien évaluer la tumeur et œdème associé avant de débuter la radoitherapie. Ces séquences IRM sont fusionnées  avec le scanner dosimétrique pour la radiothérapie.

Gliome de grade trois,  astrocytomes, oligodendrogliomes et tumeurs mixtes anaplasiques sont des tumeurs cérébrales rares. Ce sont des gliomes malins qui peuvent se développer de novo ou résulter de la progression d’une tumeur de bas grade (grade II de l’OMS). Ils surviennent chez l’adulte vers l’âge de 40 ans. Une chirurgie d’exérèse la plus complète possible est proposée en première intention. Sinon une biopsie devra de principe être envisagée. La recherche d’une délétion 1p/19q est recommandée. La co-délétion 1p/19q correspondrait à des tumeurs de meilleur pronostic et peut être de meilleure chimio-sensibilité au PCV (procarbazine, CCNU, vincristine) et au temodal.  Il n’existe pas de consensus pour la prise en charge post-opératoire de 1ère ligne. L’inclusion dans des essais thérapeutiques est vivement recommandée

La radiothérapie des gliomes de grade III est réalisée sans traitement concomittant, ou avec du temozolomide , discussion au cas par cas en reunion de concertation pluridisciplinaire. Une chimiothérapie est réalisé avant ou après.
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui permettra d'améliorer ses performances ainsi que votre expérience utilisateur. En savoir plus sur notre page Politique de cookies