Les tumeurs de l'intestin grêle
Les tumeurs de l'intestin grêle

tumeur intestin greleLes tumeurs de l'intestin grêle sont rares.

Certaines tumeurs peuvent entraîner par une occlusion du grêle. 

Les signes d’occlusion du grêle sont des douleurs abdominales brutales, des vomissements, l’arrêt des gaz et des selles, ballonnement, déshydratation, grêle et estomac distendus. 

Les signes cliniques peuvent être une altération de l’état général (perte de poids), des douleurs abdominales, melaena (hémorragie digestive), rectorragie, une anémie microcytaire et des troubles du transit (diarrhées). 

Le bilan est composé d’une endoscopie haute ou vidéo-endoscopie par capsule. 

Un scanner thorax, abdomen et pelvis avec injection avec produit de la contraste iodée (+/- entéroclyse), elle permet de localiser la tumeur, et d’évaluer l’extension locale, régional (atteinte ganglionnaire) et à distance (métastases pulmonaires et hépatique). 

Le traitement des tumeurs est la résection chirurgicale par un chirurgien digestif. Une analyse de la pièce opératoire est réalisée.

L’anatomo-pathologie principale est un adénocarcinome et se situe au niveau du duodénum ou du jéjunum proximal et donne peu de symptômes. 

Les autres formes plus rares de tumeurs malignes du grêle  sont : le lymphome et les tumeurs carcinoïdes

Selon le stade de la tumeur et le type de cancer, un traitement de chimiothérapie ou autre peut être proposé.

En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui permettra d'améliorer ses performances ainsi que votre expérience utilisateur. En savoir plus sur notre page Politique de cookies